Le village de Rosheim

Petite ville, très peu touristique, Rosheim est pourtant très réputée pour sa très belle église romane Saint Pierre et Saint Paul, et pour l'une des maisons les plus anciennes d'Alsace, romane, récemment restaurée. Le reste du village vaut que l'on s'y attarde, il possède de belles maisons et 4 portes, vestiges des remparts.

Le blason de Rosheim

 

Informations pratiques à Rosheim

4730 habitants, 30 km de Strasbourg et 55 km de Colmar.
Parking gratuit en ville, payant au centre ville.
Office du tourisme : 94, rue du Général De Gaulle, 67560 Rosheim Site internet

Villes du Bas-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Rosheim et les vins d'Alsace

Où loger à Riquewihr

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire de Rosheim

Le premier document à mentionner Rosheim est un acte de vente de bien d'une abbaye en 778. Néanmoins, diverses traces d'occupation attestent une présence dès le Néolithique.
En 1132, la ville est détruite par un incendie et est rebâtie. C'est de cette époque que date la construction du chef d'œuvre de la ville, l'Eglise Saint Pierre et Saint Paul, mais aussi de la seule maison romane d'Alsace encore existante.
Au XIIIème siècle, Rosheim appartient à la famille des Hohenstaufen et obtient le statut de ville. Plus tard en 1354, la ville fait partie de la Décapole, qui est un pacte d'alliance de dix villes alsaciennes. La ville est prospère au XIVème et XVème siècles malgré l'occupation de la ville lors de la guerre de 100 ans en 1444 et la révolte des paysans. En 1679, la ville passe à la France ainsi que les autres villes de la Décapole.
La ville connaît un fort développement au XIXème siècle.

A visiter et à voir à Rosheim

> L'accès à la ville : il se fait par les portes de la ville, vestiges de la double enceinte de fortifications. Les plus anciennes, la tour de l'horloge et la porte de l'hôpital, sont les plus anciennes et sont situées de part et d'autre de l'église romane. Les deux autres, à l'est et au nord de la ville, font partie de la seconde enceinte et sont les portes Basses et du Lion.

Porte de la ville de Rosheim
Porte de la ville de Rosheim

La rue principale qui traverse la cité est la rue du Général De Gaulle et permet d'accéder aux différentes curiosités.

> L'Eglise Saint Pierre et Saint Paul :
Construite en grès jaune de Westhoffen, ce chef d'œuvre de l'art lombardo-rhénan roman a été construite au XIIème siècle. Le clocher, gothique, en grès rouge date du XIVème siècle.

L'église Saints Pierre et Paul de Rosheim

> A l'extérieur les éléments de décoration sont typiques de l'art roman. Sur le toit deux sculptures apparaissent, l'une figure un mendiant tenant une sébile (représentant la charité ou l'architecte collectant des dons pour la construction), l'autre figure un homme en prière.
Le portail sud est orné d'un décor varié de toute beauté. Par ailleurs, diverses statues ornent le bâtiment dont les représentations des évangélistes (sur le chevet).

Statue de l'église Saint Pierre et Paul de Rosheim
Le chevet de l'église Saint Pierre et Paul de Rosheim

> L'intérieur, très harmonieux, présente une nef à deux travées. Les colonnes présentent des chapiteaux décorés de divers motifs, dont une très belle série de têtes tout autour du chapiteau.

L'intérieur de l'église Saints Pierre et Paul de Rosheim

Un chapiteau de l'église Saint Pierre et Paul de Rosheim

> La maison Romane : au 24 de la rue du Général De Gaulle, il s'agit d'un massif bâtiment de grès qui serait le plus ancien bâtiment roman d'Alsace (1152), récemment restauré.

Le rez-de-chaussée servait de lieu de stockage et l'étage d'habitation.

La maison romane de Rosheim

Fenêtre de la maison romane de Rosheim

> Une promenade dans le reste de la ville vous permettra de découvrir de jolies maisons à colombages.

Maison de Rosheim

Maisons de Rosheim

 

 

Changer vos préférences sur les cookies