Le village de Bergheim

Bergheim, superbe village de la route des vins, entouré de ses remparts, reste encore relativement préservé des touristes. Le centre ville comporte de nombreuses et très belles maisons de vignerons. Depuis le sommet des remparts, superbement conservés, vous pourrez admirer les coteaux du vignoble, surplombés par le château du Haut-Koenigsbourg.

La promenade des remparts de Bergheim

 

Informations pratiques à Bergheim

2 900 habitants, à 16 km de Colmar et 11 km de Sélestat.
Parking gratuit au pied des remparts.

Pas d’office du tourisme à Bergheim. Office du tourisme du Pays de Ribeauvillé : Site internet
Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé et de Riquewihr, BP 28, 68340 Riquewihr

Villes du Haut-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Bergheim et les vins d'Alsace

Où loger à Bergheim

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Où manger à Bergheim

Wistub du Sommelier à Bergheim :

La Wistub du sommelier vous propose son cadre authentique, avec ses deux petites salles sobres et boisées, autour d'un vrai Kachelofe.
Un lieu accueillant et fort sympathique pour faire rêver, se sentir bien ensemble, manger des plats qui racontent le terroir et déguster les meilleurs crus d'Alsace.

Pour en savoir plus sur la Wistub du Sommelier.

Histoire de Bergheim

Les origines de l’occupation du site de Bergheim sont mal connues, mais la présence d’une occupation romaine est attestée (une mosaïque provenant d’une villa est exposée au musée des Unterlinden à Colmar). Au Xème siècle, la cité est un bien royal, qui sera donné en fief au Duc de Lorraine qui en fera lui-même don à l’évêque de Toul. En 1287 Bergheim devient possession de la famille des Ribeaupierre, qui l’élève en 1312 au rang de ville. Elle la dote alors de ses remparts. La ville est vendue aux Habsbourg en 1313, qui la confiera à diverses familles nobles, avant d’en reprendre le contrôle à la fin du XVème siècle.
La ville avait la particularité de posséder le droit d’asile ce qui permettait à toute personne pourchassée de s’y réfugier.
En 1648, par le traité de Westphalie, et avec le reste de l’Alsace, la ville de Bergheim devient française et passe entre les mains de diverses familles nobles, pour devenir finalement la propriété de la famille de Birkenfeld, qui la conservera jusqu’à la Révolution.
La ville suit alors l’histoire du reste de l’Alsace.

A visiter et à voir à Bergheim

Vous pouvez débuter votre visite du côté de la porte Haute (en venant de la route des vins).

> La porte Haute : cette tour-porte du XIVème siècle qui gardait l’entrée ouest de la ville, est la seule des trois encore existantes.

De la porte haute, prenez le chemin qui conduit à la promenade des remparts.

La porte Haute de Bergheim


> Promenade des remparts : cette promenade vous permet de faire le tour d’une partie de la ville, et d’avoir de très beaux points de vue sur le fossé, les maisons, les tours d’enceintes, le vignoble et le Haut-Koenigsbourg. Les fortifications de la ville sont constituées d’une double enceinte bien conservée, avec ses fossés et ses murs flanqués de tours, dont certaines ont été transformées en habitation. Poursuivez sur les remparts jusqu’à la seconde entrée de la ville, à côté de l’église.

Vue sur les remparts de Bergheim

 

> L’église : Sa construction date du XIVème siècle, suite à l’incendie de la précédente.

Elle subit plusieurs modifications au cours du temps, dont les plus importantes ont lieu au cours du XVIIIème siècle, notamment la partie haute du clocher et l’intérieur.

Le portail d’entrée présente une belle adoration des Mages.

A l’intérieur, vous pourrez admirer plusieurs belles fresques (symboles des Evangélistes, Saint Georges terrassant le dragon, une crucifixion…)

La nef a été couverte d’un plafond et les arcs reposent sur des colonnes toscanes (1718).

Eglise de Bergheim
Portail de l'église de Bergheim


Intérieur de l'église de Bergheim

> L’ancien ossuaire : A côté de l’église, sur la butte, se trouve l’ancien ossuaire de 1550, qui abrite aujourd’hui le musée d’Art et d’Histoire de la ville.
L'ancien ossuaire de Bergheim

Des géraniums à Bergheim

> Promenade dans la ville : de l’église, passez dans la Grand rue, puis promenez-vous dans les petites rues de la ville, où vous pourrez admirer de superbes maisons.

Passez dans la rue de la Cigogne, la rue des Chevaliers, et la rue des Juifs où se situe la synagogue de 1862 (Bergheim a abrité l’une des communautés juives les plus importante d’Alsace jusqu’au XXème siècle).


Rue de Bergheim

> Place du Marché : la promenade vous conduit ici, à l’ancienne place d’Arme, bordée par la mairie et de belles maisons.

Sur la place, une fontaine, en grès et ferronnerie, porte à son sommet l’un des symboles de la ville, que l’on retrouve sur son blason, la représentation du Berg (colline) de Bergheim.

Poursuivez votre chemin vers la porte Haute en empruntant la Grand Rue.

La fontaine place du marché à Bergheim

La place du marché à Bergheim


> Grand Rue : de très belles maisons bordent la rue principale de la ville. C’est aussi sur cette portion de la ville que se situe l’ancien lavoir de la ville.

Grand rue de Bergheim
Grand rue de Bergheim

 

Changer vos préférences sur les cookies