L'abbaye de Murbach

Au cœur du Florival, dans le val de Murbach, ce minuscule village d’une centaine d’habitants est ce qu’il subsiste de la très puissante abbaye bénédictine de Murbach. De l’abbatiale Saint Léger, il ne reste que le chevet et le chœur, qui sont de toute beauté. De plus, le cadre vallonné est magnifique. Une visite à ne rater sous aucun prétexte.

Vue de l'abbaye de Murbach

 

Informations pratiques pour l'abbaye de Murbach

120 habitants, à 6 km de Guebwiller et 33 km de Colmar. Parking gratuit à l’extérieur du site.

Pas d’office du tourisme à Murbach même. Consultez celui de Guebwiller : Site internet
Office du tourisme : 73, rue de la République, 68500 Guebwiller

Annuaire du Haut-Rhin (Alsace)

Où loger à proximité de l'abbaye de Murbach

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire de l'abbaye de Murbach

L’abbaye (bénédictine) est fondée en 728 par saint Pirmin, les travaux étant financés par le comte Eberhard, frère du duc d’Alsace. Dès le départ, l’abbaye est riche et possède une vaste étendue de terres. L’abbaye prospère et s'accroit jusqu’au Xème siècle, période à laquelle elle est ravagée par les Hongrois. La prospérité revient à partir du XIIème siècle. Murbach devient alors une véritable principauté qui possède plusieurs cités, telle que Guebwiller. Au XVIème siècle, l’abbaye est l’une des quatre plus importantes du Saint-Empire Romain Germanique. Après la Guerre de Trente Ans, comme le reste de l’Alsace, la principauté devient française (1681). En 1759 elle est transférée à Guebwiller et perd son statut d'abbaye pour devenir chapitre de chanoines. Les bâtiments vides sont détruits et les matériaux réutilisés. Seuls subsistent le chevet et le chœur de l'abbatiale.

A visiter et à voir à l'abbaye de Murbach

Pénétrez dans le domaine de l'abbaye de Murbach en passant sous le porche.

> L’abbatiale : sa construction, probablement au milieu du XIIème siècle, en style roman est une superbe synthèse de ce qui se faisait dans l’Empire à cette époque.

Le bâtiment faisait environ 50 m de long et comportait trois nefs.

Le chœur possède deux chapelles latérales et le transept est surmonté des deux tours.

La façade de l'abbaye de Murbach

Vue de l'abbatiale de Murbach


La façade est remarquable par son élégance et sa décoration. Au-dessus des deux rangées de fenêtres à arcades, une superbe galerie aveugle à colonnettes est richement sculptée (prévoir des jumelles). Cette galerie est ornée de sculptures représentant des visages, des figures géométriques et des animaux.

Galerie à colonnettes de l'abbaye de Murbach

La façade de Murbach

L’intérieur, étroit mais tout en hauteur, abrite deux monuments funéraires. Le premier est le gisant du comte Eberhard (il a financé la construction de l’abbaye), réalisé au XIIIème siècle en grès peint.
Vue intérieur de l'abbaye de Murbach

 

Gisant du comte Eberhard à Murbach


Le second monument funéraire est celui de 7 moines morts lors de l’invasion des Hongrois au Xème siècle.

Monument funéraire des 7 moines de Murbach


> Promenade jusqu’à la chapelle : ressortez de l’église et contournez-la. L’emplacement du cimetière correspond à celui de la nef.

Arrière de l'abbaye de Murbach
Arrière de l'abbaye de Murbach


Empruntez alors le chemin qui mène à la chapelle Notre-Dame-De-Lorette (5 minutes à pied). Magnifique point de vue sur l’abbatiale.

Vue de l'abbaye de Murbach depuis la chapelle Notre Dame de Lorette

 

 

Changer vos préférences sur les cookies