La ville de Molsheim

Petite ville à proximité de Strasbourg, Molsheim est une ville agréable à visiter, loin du flot des touristes. Elle peut être un excellent point de départ pour la visite de la région et notamment de la vallée de la Bruche, dont elle garde l’entrée. Par ailleurs, la ville est mondialement connue, elle est, en effet, le fief historique des usines Bugatti.

Vue de la Metzig de Molsheim

 

Informations pratiques à Molsheim

12 000 habitants, à 25 km de Strasbourg. Parking au centre ville payant, mais certains restent gratuits, tel que celui de la place du Marché.

Office du tourisme : 19, place de l’Hôtel de Ville, 67120 Molsheim
http://www.ot-molsheim-mutzig.com/

Annuaire du Bas-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Molsheim et les vins d'Alsace

Où loger à Molsheim

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

L'Ermitage du Rebberg à Urmatt (15 km de Molsheim).

L’Ermitage du Rebberg , classé 5 épis Gites de France, situé en Alsace, sur le versant oriental des Vosges dans la superbe vallée de la Bruche, entre vignobles et montagnes, vous ouvre ses portes.

Le calme de son parc de 12 hectares offre un paysage vallonné doux et fort à la fois. Les Chambres de l’Ermitage du Rebberg, toutes différentes, luxueusement aménagées, se déclinent en palette de couleurs.

Le soir sur réservation, à la Table d’Hôtes, partagez un moment de convivialité. Description, photos, tarifs et réservation sur notre site internet : http://www.ermitagedurebberg.com

L'Ermitage du Rebberg

 

Histoire de Molsheim

Les premières traces d’occupation permanente de la ville datent des Mérovingiens (VIème siècle). La première mention écrite de la localité (Mollesheim) date, quant à elle, de l’an 820. Au Moyen-Age, la ville est propriété de l’évêque de Strasbourg. La ville se développe au XIVème et XVème siècle (agrandissement des murailles), mais connaît des destructions, au même titre que les autres villes de la région, lors de la révolte des paysans en 1525 et de la guerre de Trente Ans.
Lors de la Réforme, la ville abrite plusieurs ordres religieux de Strasbourg, chassés par le magistrat protestant de la ville. Molsheim devient ainsi un centre important de la contre-réforme en Alsace.
La ville devient française à l’issue de la guerre de Trente Ans.
Le XIXème siècle, avec l’installation des ateliers Coulaux (armes à feu et quincaillerie), marque l'entrée de la ville dans l'ère industrielle. La ville abrite aussi les célèbres usines Bugatti, dont l'usine de la fameuse Bugatti Veyron.

A visiter et à voir à Molsheim

> Débutez la visite par la Place du marché : jolie Pietà accrochée au mur.

Pietà à Molsheim

Empruntez la rue de la Chartreuse jusqu'à la Chartreuse.


> La Chartreuse : elle abrite un musée.

Le bâtiment, achevé vers 1700, présente une façade à deux niveaux et un avant corps central, couronné d’un tympan sculpté, représentant Marie-Madeleine.

A l’intérieur, un musée d’Archéologie, d’Art et d’Histoire et la Fondation Bugatti. Fermé le mardi.

La chartreuse de Molsheim

 

Tympan représentant Marie Madeleine


Poursuivez votre chemin par la rue Jenner.

> Rue Jenner : cette rue abritait les demeures des membres du grand Chapitre de la Cathédrale de Strasbourg. Bel oriel et porte cochère du XVIIème siècle.
Maison à Oriel de la rue Jenner à Molsheim


Poursuivez jusqu'à la place de l'Hôtel de Ville.

> Place de l’Hôtel de Ville : on peut y admirer le bâtiment le plus célèbre de la ville, la Metzig, ancien siège de la corporation des bouchers construit vers 1525. Le rez-de-chaussée à arcades servait d’abattoir et de lieu de vente, tandis qu’un très bel escalier mène à l’étage qui abritait les locaux de la corporation.

La Metzig de Molsheim

Le bâtiment est couronné d’une horloge à jaquemarts à deux cadrans : le cadran supérieur pour les heures et l’inférieur pour les minutes.

Le cycle lunaire est, lui aussi, représenté par un cadran animé.

Deux anges frappent des cloches chaque quart d’heure.

L’ensemble est surmonté d’une statue de la Vierge. La place est ornée d’une belle fontaine.

L’hôtel de ville, XIXème, donne aussi sur la place.

L'horloge de la Metzig

 

La place del'hôtel de Ville de Molsheim


> Dirigez-vous vers la porte des Forgerons en empruntant la rue de Strasbourg (sur le côté droit de la Metzig). Construite au début du XIVème siècle, cette tour faisait partie du mur d’enceinte et en était l’entrée principale. Deux maisons y furent accolées : à gauche, un péage taxant toute marchandise rentrant dans la ville et à droite, le corps de garde.

La porte des forgerons à Molsheim
Statue de la Vierge sur la porte des forgerons


De la porte, empruntez la rue Notre-Dame.

> Rue Notre-Dame : vous arrivez tout d’abord à la chapelle Notre-Dame, construite en style néo-gothique, achevée en 1867. Il s’agissait de l’église d’un pensionnat de jeunes filles.

La façade de la chapelle Notre Dame de Molsheim
Notre Dame de Molsheim


Dans la même rue, se situe l’église des Jésuites, l’église Saint Georges. Construite en un temps record, de 1615 à 1617, elle présente une curieuse tour octogonale à balustrades. A l’intérieur, très beau gisant de Jean de Dirpheim du XIVème siècle.

L'église Saint Georges de Molsheim

 

Toujours dans la même rue, le château Oberkirch était la résidence d’une famille noble au XVIIIème siècle.

Le château Oberkirch de Molsheim


> En remontant la rue de la Monnaie, vous passerez devant l’hôtel de la Monnaie, construit au XVIIIème siècle pour abriter la recette épiscopale. Plus tard, le bâtiment abrita une partie des fameux ateliers Coulaux.

> De la rue de la Monnaie, passez à la rue Kellermann, puis rue de l’Eglise pour retourner à la Metzig. Rue de l’Eglise, belle maison à pignon renaissance.
Maison à pignon renaissance de Molsheim


> Retournez vers la place du Marché en descendant la rue de Saverne. La maison faisant le coin avec la rue des Etudiants possède un très bel oriel d’angle. Les encadrements de fenêtres sont richement décorés.

Maison à colombages de Molsheim


 

Changer vos préférences sur les cookies