Klingenthal : La manufacture royale d'armes blanches


Klingenthal, situé dans la vallée de l’Ehn, à 7 km d’Obernai, doit son existence à la création d’une manufacture royale d’armes blanches au XVIIIème siècle.

Ce hameau, principalement constitué des anciens bâtiments de la manufacture propose un très beau musée consacré à cette fabrique. Les collections du musée sont superbement présentées et vous pourrez découvrir des reconstitutions d’ateliers ainsi qu’une très belle collection d’armes anciennes.

Pour en profiter au mieux nous vous conseillons de faire une visite guidée, ce qui permettra de mieux comprendre la chaîne et le processus de fabrication de ces armes (contacter le musée pour les modalités).

Le blason de Klingenthal

 

Informations pratiques à Klingenthal

Maison de la Manufacture
2, rue de l’Ecole
67350 Klingenthal
Ouvert du mercredi au dimanche, payant.
Site internet

Où loger à Klingenthal

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire et description de la manufacture royale de Klingenthal

Au début du XVIIIème siècle, la France ne possède pas de manufacture en charge de la fabrication d’armes blanches et les achète à l’étranger. Louis XV décide la construction d’une manufacture royale et confie le projet à un Alsacien, Henri Anthès, propriétaire de forges et fonderies à Rothau.

La vallée de l’Ehn est choisie pour abriter cette fabrique du fait de la proximité des ressources nécessaires et de son cours d’eau indispensable pour fournir l’énergie à travers les moulins. Les premiers ouvriers sont « débauchés » de Solingen en Westphalie et les premières armes sont livrées en 1731.

La vallée de l’Ehn était alors inhabitée, et les premiers bâtiments qui voient le jour sont ceux de la manufacture, le rez-de-chaussée étant consacré à la fabrique et l’étage à l’habitat.

Eléments constitutifs d'une épée


Le nom de Klingenthal (qui signifie vallée des lames) apparaît quelques années plus tard, du nom donné à la manufacture par les ouvriers.

Armure de Klingenthal


La manufacture connaît une grande prospérité mais ferme en 1836 suite à la construction d’une nouvelle manufacture plus éloignée des frontières. Elle est alors reprise par la famille Coulaux qui la transforme en manufacture d’outils agricoles puis à nouveau d’armes jusqu’à sa fermeture définitive en 1962.

La visite :

La visite vous fera passer à travers les différentes étapes de la fabrication d’armes blanches.
Vous pourrez ainsi découvrir une très belle reconstitution d’une forge, comprenant son soufflet, le foyer, les enclumes mais aussi les outils permettant de travailler les ébauches des lames (matrices de forge et gabarit).

Forge de Klingenthal


Plus loin une maquette animée vous montrera le fonctionnement d’un martinet de forge.

La préparation des lames se poursuit par le passage sur les meules en pierre pour les aiguiser avant d’être marquées, gravées et pour les plus belles décorées.

En parallèle, d’autres ateliers préparent la garde et le fourreau de l’arme dans des matériaux plus ou moins nobles selon le grade et la richesse du destinataire.

De petits ateliers très instructifs sont aussi présentés pour ces différents métiers.

Détail d'un sabre de la Garde Nationale de 1830

Les salles suivantes exposent de belles collections d’armes, mais aussi de cuirasses.

Les dernièrs éléments sont consacrés aux outils civils tels que des faux ou des couverts.

Les faux Coulaux de Klingenthal


La fin de la visite se fera par une promenade dans le village, puisque c’est bien le village qui constituait la manufacture, les ateliers étant répartis dans les bâtiments, la force motrice provenant de la rivière, canalisée par des retenues d’eau et dirigée vers les moulins. Vous en verrez facilement les vestiges.

Aménagement hydraulique sur l'Ehn

 

 

Changer vos préférences sur les cookies