Le village de Dambach-la-Ville

Dambach-la-Ville fait partie de ces charmants villages alsaciens, peu connus des visiteurs, mais qui offrent pourtant un très bel ensemble homogène où l’on peut découvrir des maisons à colombages ou renaissance très fleuries et de jolies fontaines. Le village est, de plus, situé dans un bel environnement de vignes de 470 ha (le plus grand d’Alsace).

Vue de Dambach-la-Ville

 

Informations pratiques à Dambach-la-Ville

2 000 habitants, à 50 km de Strasbourg et 31 km de Colmar.
Possibilité de se garer facilement à l’intérieur ou à l’extérieur des remparts.

Office du tourisme :
11, place du marché, 67650 Dambach-la-Ville
Site de l'office de tourisme

Compter 2 heures pour se promener.

Annuaire du Bas-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Dambach la Ville et les vins d'Alsace

Où loger à Dambach-la-Ville

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire de Dambach-La-Ville

La première évocation de la ville date du XIIème siècle, le village appartenant alors aux seigneurs de Berstein. La ville passe ensuite sous tutelle des évêques de Strasbourg, elle est munie de remparts au XIVème siècle et obtient alors le statut de ville. En 1444, la ville est pillée par les Armagnacs du roi de France, en campagne contre la confédération Suisse, troupes menées par le Dauphin Louis (futur Louis XI). Le Dauphin reçut un carreau d’arbalète dans le genou lors du siège. La ville capitule et l’évêque de Strasbourg offre à Louis, deux chevaux en guise de pardon.
La ville connaît aussi la désolation lors de la guerre des paysans au XVIème siècle et lors de la guerre de Trente Ans. C’est à partir du XVIIème siècle que la ville prospère avec l’essor de la culture de la vigne. On raconte que la culture de la vigne à Dambach est apparue lorsqu’un enfant, qui se promenait dans les bois, a observé un ours en train de se régaler de baies de lambrusques (vigne sauvage). Les habitants se mirent alors à cultiver la vigne. L’ours est devenu le symbole de la ville.

A visiter et à voir à Dambach-La-Ville

Le grand intérêt de ce village est qu’il est très homogène, et qu’on peut s’y promener au hasard, on y découvrira toujours de belles maisons.

> On pénètre dans la ville par l’une de ses trois portes, vestiges de la muraille, qui subsistent par endroit.

Porte fortifiée de Dambach-la-Ville
Porte fortifiée de Dambach-la-Ville
Porte fortifiée de Dambach-la-Ville


> Une fois la porte franchie, faire le tour de la ville en suivant l’ancien tracé des remparts, vous y découvrirez de nombreuses maisons, et de jolies fontaines.

Maison à Dambach-la-Ville
Fontaine à Dambach-la-Ville
Maison à Dambach-la-Ville

 

> Rejoignez ensuite la place du marché qui est le cœur du village, et présente de belles maisons telles que l’hôtel de ville, renaissance, ou des maisons à colombages.

Maison à Dambach la Ville
Maison à Dambach la Ville
Maison à Dambach la Ville
Maison à Dambach la Ville
Maison à Dambach la Ville


> Après la visite du village, sortez par les vignes et rejoignez à pied, à travers les vignes (l’accès en voiture est possible) la chapelle Saint Sébastien, qui est en fait, la seule trace d’un village aujourd’hui disparu. Le clocher est roman et sa nef gothique.
A l’intérieur de très beaux éléments sont visibles tels qu’un Saint Sébastien du XVIème siècle, mais surtout un magnifique autel baroque en bois sculpté de la fin du XVIIème siècle.

La chapelle Saint Sébastien de Dambach la Ville

 

Autel de la chapelle Saint Sébastien

 

 

Changer vos préférences sur les cookies