Le village de Bouxwiller

Ce joli village du nord de l’Alsace, qui a été la capitale du Hanau-Lichtenberg, possède de ce fait plusieurs beaux bâtiments datant de cette glorieuse époque. Bouxwiller mérite un arrêt lors de la visite de la région.

Vue de Bouxwiller

 

Informations pratiques à Bouxwiller

3 700 habitants, à 40 km de Strasbourg et 15 km de Saverne.
Parking gratuit sur la place principale de la ville, la Place du Château.

Office du tourisme : 3 Place du Château, 67330 Bouxwiller
Site internet Tél : 03.88.00.38.30

Villes du Bas-Rhin (Alsace)

Où loger à Bouxwiller

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire de Bouxwiller

Déjà occupé à l’époque romaine, le site est donné en fief aux sires de Lichtenberg dès le début du Moyen Age. De cette époque date l’expansion territoriale de leurs possessions et que Bouxwiller obtient le rang de ville. En 1480 le comté passe dans la famille des Hanau-Lichtenberg qui en fait un véritable état, dont Bouxwiller est la capitale. Débute alors la période la plus prospère de la ville : un hôpital est construit en 1528, la réforme s’y établit dès 1545 et l’école latine est transformée en collège en 1612. Après la guerre de Trente Ans, le comté reste indépendant malgré son rattachement à la France. Mais les comtes abandonnent progressivement ce domaine pour se consacrer à leurs terres germaniques.
A la révolution, de nombreux bâtiments, dont le château sont détruits. Au XIXème siècle la ville redevient prospère avec l’exploitation des mines, activité qui s’achèvera en 1957.

A visiter et à voir à Bouxwiller

Débutez votre visite Place du Château où se situent les grands bâtiments de la ville :

> Le lycée : construit vers 1885, grâce au don du riche propriétaire des mines de lignite, Charles-Henri Schattenmann, ce grand édifice en grès domine la place.

Le lycée de Bouxwiller

 

> La halle aux blés : situé à la droite du lycée, ce long bâtiment du XVème siècle était le grenier de la ville. A son extrémité se situe la chapelle de l’ancien château, dédiée à Saint Georges.

La halle aux blés de Bouxwiller

 

> La perception : ce bâtiment à droite de la halle aux blés, abritait l’administration financière du comté.

La perception de Bouxwiller

> L’ancienne Chancellerie : datée de 1659, elle abritait les administrations du comté. L’entrée dans la chancellerie, qui abrite le musée du Pays de Hanau et la mairie, se fait par un très beau portail renaissance aux armes de la ville.

Un second portail quasiment identique se situe à l’arrière du bâtiment.

Portail de la chancellerie de Bouxwiller


> La Poste : datée de 1668, ce bâtiment abritait à l’origine les écuries seigneuriales avant d’être profondément modifié pour être transformé en Poste. Très bel oriel et tourelle d’angle.

La poste de Bouxwiller


Repassez devant la Mairie pour rejoindre la rue du Canal.

> La rue du Canal : remontez cette rue dans laquelle se trouvent plusieurs belles maisons à colombages. La pharmacie est une belle demeure du XVIème siècle qui de halle devint auberge puis mairie.

Rue du Canal à Bouxwiller


Après la pharmacie prenez à gauche la rue de la Poste jusqu’aux remparts.

> Les remparts : de la rue de la Poste passez sous les remparts de la ville pour remonter par la droite jusqu’à une ouverture qui donne sur la Place de la Grange aux Dîmes.

De là vous pouvez accéder à une partie du chemin de ronde et profiterez ainsi d’une belle vue sur la ville.

Les remparts de Bouxwiller

 

L'église Catholique de Bouxwiller Descendez par la rue du Magasin et retournez dans la rue du Canal pour sortir de la ville et rejoindre l’église Catholique en montant les escaliers.

> L'église Catholique : La nef est du XIXème siècle mais la belle tour fortifiée en grès rose est du XIIème siècle, romane.


Sortez par le cimetière et retournez vers la ville pour prendre la rue du 22 Novembre puis la rue des Juifs.

> Rue du 22 Novembre et rue des Juifs : quelques maisons anciennes sur le parcours.

Une rue de Bouxwiller


Poursuivez jusqu'à la rue de l'Eglise.

Sculpture d'une maison de Bouxwiller

> Rue de l’Eglise : en venant de la rue des Juifs vous arrivez à l’église Protestante de la ville. Construite en 1614, à l’emplacement d’une précédente église, son style est un mélange de gothique et de renaissance. A l’intérieur vous pourrez admirer l’ancienne loge seigneuriale. (L’église est malheureusement souvent close…)


La rue de l’Eglise possède plusieurs belles maisons dont une particulièrement originale, renaissance, avec des sculptures représentant des visages d’indigènes avec leurs plumes et un conquistador en armure.


Au coin, une autre très belle maison renaissance à colombages et oriel d’angle de 1598.


Au bout de la rue (à la pharmacie) prendre à gauche pour remonter la Grand Rue.

> Grand Rue : de belles maisons à colombages jalonnent la rue, dont la plus remarquable, au n° 29, avec un bel oriel sculpté de visages et d’une sirène. Cette maison était l’ancien poêle (corporation) des Cordiers. Poursuivez jusqu’à la Synagogue qui abrite le musée du Judéo-Alsacien.

 

Maison à Oriel

La synagogue de Bouxwiller


Revenez sur vos pas jusqu’à la rue des Seigneurs Herregass.

> Rue des Seigneurs Herregass : cette rue abrite les anciennes maisons nobles de la ville des XV et XVIème siècles.

Maison dans la rue Herregass de Bouxwiller


Rejoignez la place du Marché aux Grains.

> Place du Marché aux Grains : de jolies maisons XVIIème encadrent la place. La plus belle est celle du receveur des finances, construite en partie sur pilotis.

Maison du receveur des finances à Bouxwiller


De là vous pouvez rejoindre la Place du Château.

 

 

Changer vos préférences sur les cookies